Skip to Content

Historique

En créant le complexe des Chiroux en 1970, la Ville de Liège a voulu mettre en chantier les éléments d’une politique culturelle résolument tournée vers l’avenir. La Maison de la Culture abritera la bibliothèque, le Centre J (1972), le service Relations socioculturelles et Animation (1972), un atelier créatif, une médiathèque (1976) et Infor-Spectacles (1980). La salle de spectacle verra naître le Festival du Jeune Théâtre et les salles d’expositions accueilleront la « galerie photo », premier espace dédié spécifiquement à la photographie à Liège.

L’appellation « chiroux » a été donné au complexe parce que le bâtiment actuel se situe à l’emplacement de l’ancienne rue du même nom. Chiroux signifie « hirondelles » en wallon.

Aujourd’hui, le complexe est occupé par le Centre culturel de Liège « Les Chiroux » et par la Bibliothèque-médiathèque Chiroux de la Province de Liège.

Présidences de l’A.S.B.L.

  • Depuis 2001   Pierre Stassart
  • 1996    Paul-Émile Mottard
  • 1988  Centre culturel Les Chiroux
    (changement de dénomination et modification des statuts, reconnaissance comme Centre culturel agréé par la Communauté française)
  • 1986    Jean-Maurice Dehousse
  • 1984    Freddy Jacquet
  • 1983    Pierre Bertrand
  • 1977    Hubert Pirotte
  • 1971    Échevin en charge de la Culture
  • 1971    23 novembre – Création de l’ASBL « Les Chiroux, Maison de la Culture »


STRUCTURE

Aux termes du décret du 28 juillet 1992 de la C.F.W.B., un Centre culturel repose sur quatre principes essentiels :

  • la parité de gestion, puisqu’il s’agit d’un projet conjoint des associations et des pouvoirs publics;
  • le pluralisme, car, dans le respect de la démocratie et des Droits de l’Homme, toutes les tendances, les idées, les sensibilités sont accueillies et la richesse du travail provient de cette rencontre;
  • la participation des gens, activement associés aux différents projets;
  • la polyvalence, assurée par la coexistence des différentes manières de s’exprimer créant ainsi un carrefour pour tous les arts.

L’Assemblée générale, le Conseil d’administration et le Comité de gestion de l’A.S.B.L. respectent ces principes de parité et de pluralisme.

Ainsi, la Ville de Liège, la Province de Liègeet la Fédération Wallonie-Bruxelles y sont représentées en parité avec les associations et des personnes agissant dans le champ socioculturel liégeois. De plus, ces instances respectent les principes du «Pacte culturel».

Pour garantir la participation, un Conseil culturel, composé de nombreuses associations et de personnes impliquées dans le secteur associatif et culturel liégeois, se réunit régulièrement pour orienter le programme d’action et les projets. La présidence dudit conseil est actuellement assurée par Christian Mans.

Le 21 novembre 2013, un nouveau décret a été voté par le gouvernement de la FWB et le Centre culturel dispose de 5 ans pour obtenir une nouvelle reconnaissance dans ce cadre.

Back to top