Skip to Content

« Un p’tit coin de parapluie »

par le Théâtre du Copion

Les FPS et Solidaris présentent un spectacle-débat sur l’accès au logement
Dans le cadre de l’exposition TempoColor 2017 :  1% – Le privilège à l’ère de l’inégalité globale

Programme

19:30 : Accueil
20:00 : Présentation de la campagne des FPS « Un toit mon droit »
20:20 : Spectacle « Un p’tit coin de parapluie » par le Théâtre du Copion
21:20 : Débat avec la salle et un intervenant
22:00 : Fin

L’exposition photo TempoColor 2017, « 1% – Le privilège à l’ère de l’inégalité globale », sera accessible tout au long de la soirée.
Réservation auprès de associations.liege@solidaris.be ; sous réserve de place disponible car nombre de places limité.
Infos : 04/341.62.88

 

« Un p’tit coin de parapluie ». Le Spectacle

Gaspard a vécu galère sur galère, trouver un logement avec ses enfants n’a pas été facile. Edith possède une maison ouverte à tous, elle héberge ceux qui sont dans le besoin. Madame Marjolaine est assistante sociale et comme elle dit “elle fait ce qu’elle peut”. Monsieur Armand dirige sa “Résidence des Capucines”, les résidents ont l’air d’y être heureux. Monsieur Dodo la Clé est un propriétaire véreux, il ne veut surtout pas d’ennuis avec ses locataires,… Des histoires de gens comme tout le monde, avec des vies difficiles, des coup de gueules, des inquiétudes pour demain, se loger …. c’est un véritable défi !

Un logement décent, pas qu’en façade !

En juillet 2017, les FPS lancent une campagne de sensibilisation sur la thématique de l’accès à un logement décent, une problématique qui touche de nombreuses femmes, souvent isolées. Dès juillet, vous pourrez retrouver des cartes dans les présentoirs boomrang mettant en avant des témoignages. Cette campagne est également relayée sur un site Internet : www.untoitmondroit.be. Par ailleurs, une étude réalisée sur cette thématique est également disponible. Ces différents supports vous seront présentés avant la représentation.

Les personnes fragilisées par la crise du logement sont majoritairement des femmes. Pourquoi ? Parce que les femmes sont davantage exposées à la précarité que leurs congénères masculins. Ce sont les femmes qui, en cas de séparation se retrouvent seule à gérer l’éducation des enfants (83% des ménages monoparentaux ont à leur tête une femme), toujours elles qui subissent des discriminations sur le marché du travail : inégalités salariales, carrières interrompues, travail à temps partiel et secteurs moins bien rémunérés. En tant que mouvement féministe de gauche, nous ne pouvons qu’être interpellées par ce triste constat. Pour ces raisons-là, nous lançons la campagne « Un toit, mon droit » qui donne la parole aux ces femmes rencontrées au fil de nos activités, qui peinent à trouver un logement de qualité.

Logement et précarité

Depuis de nombreuses années, la Mutualité Solidaris et les FPS participent à la journée mondiale de lutte contre la pauvreté. Il s’agit d’aborder un sujet difficile mais toujours d’actualité dans notre société. Car oui, l’homme le plus pauvre de Wallonie est une femme ! Oui, 1 belge sur 2 se serre toujours la ceinture et oui, 1 jeune sur 7 vit sous le seuil de pauvreté. C’est aussi l’occasion de rappeler l’importance et les bienfaits de notre sécurité sociale… Soutenir le droit au logement décent s’inscrit dans nos valeurs et marquera la campagne de lutte contre la pauvreté de 2017.

 

Réservation
Back to top